L’OFFICIER CAPITAINE BUSHINENGUE DES PAMAKA

08 août 2018

FRANÇAIS :

L'officier (capitaine) Asonoge Johannes Soewa fût un des responsables coutumiers de la Tribu des Paramacas.

Né en 1922 sur la vallée du Maroni, plus précisément sur les rives surinamaises. Il a été nommé officier par  le Gran man (Roi) des Paramacas, grade qu'il a hérité de son père. Chez les Paramacas, le grade d'officier s'obtient par héritage.

Les parents du capitaine Asonoge ont joué un rôle majeur durant la révolte contre les colons hollandais  pour la libération du peuple.

Les Paramacas  sont un groupe ethnique vivant sur la vallée du Maroni. Ils sont présents  au Suriname, en Guyane française et en Europe. Leurs villages maternels comme le veut la coutume sont les îles de Langa Tabiki, de Badaa Tabiki et de Loca loca... à quelques minutes de  la commune d’Apatou.

En 1863 les Pays-Bas abolirent l'esclavage au Suriname. Quelques années après, les parents du capitaine Asonoge se sont spécialisés dans la vente de caoutchouc. 

Après la seconde guerre mondiale, il fut nommé chevalier d'honneur par le gouvernement des Pays-Bas  pour la capture de deux nazis au Suriname. En effet, durant la guerre, un bateau de guerre de l'armée allemande était venue s'échouer au Suriname (le Goslar). Le capitaine Asonoge et son père ont participé a l'arrestation de deux militaires allemands.

En 1975 lorsque le Surimane à obtenu son indépendance, il est devenu commerçant et a ouvert un magasin dans la localité de Langa  tabiki. 

Il fût une personne très pragmatique et dévoué.

Suite à la guerre civile de 1986 au Suriname, il a fondé une coopérative agricole et est parti s'installer à Saint Laurent du Maroni.  Il est le premier noir marron à vendre des produits agricoles sur le marché de Cayenne capitale de la Guyane. En 1995 il à fondé un village à Saut-Sabbat sur la route de Cayenne.

En 2002 il a prit sa retraite et a arrêté toutes activités professionnelles.

En 2008, il meurt à l'hôpital Franck Joly à Saint Laurent du Maroni. Les obsèques ont eu lieu dans son village natal,  à Langa Tabiki.

Un de ses fils Yann, enseignant à la retraite est nommé officier à sa place.

L'officier Asonoge a laissé un héritage de  plus de 500 petits-enfants et arrières petits enfants. 

Paix à son âme.

Ecrit par : Macha Marciano

BUSHINENGUE TANGO:

A kabitin Asonoge Johannes Soewa be de a basie foe a foloekoe foe deng pamaka sama

A meke a 1922 a marwina naa se foe saanang se a pamaka Gran Man be potie eng ke kabitin wang wooko die a kisie foe en dada Kownoe foe deng pakama sama. Bika a wooko foe kabitin e komoto foe joe dada efoe joe osoe inie.

A dada anga mama foe Asonoge Johannes Soewa be de toe ede mang foe deng bushinengue sama na teng foe a lowe foe saafoe.

Deng pamaka sama na sama die e tang a deng toe se foe a liba komoto a marwina foe te a tapsei na saanang se faansie se anga wang toe e tang a europa.

Ke fa wie sabie deng pamaka sama kondee na Langa Tabikie Badaa Tabikie anga Loca Loca a tapoese foe da apatou.

Aini 1863 deng hollanders tapoe a saafoe sanie a saanang neeng baka wang toe jalie A dada anga mama foe Asonoge Johannes Soewa be e doe ke wooko koti balata.

Baka a fosie gaang fetie foe deng bakaa Asonoge Johannes Soewa kisie wang gaang bigie prjs rekkeren foe deng hollanders bakaa foe die a be kisie toe nazi bakaa a saanang. Baka a gaang fetie foe deng bakaa wang boto foe deng doisilie be kong soengoe kosoebe foe saanang na ape Asonoge Johannes Soewa anga eng dada kisie deng toe nazi baakaa gie deng hollanders.

Baka die saanang teke afhankelijkheid ainie 1975 Asonoge Johannes Soewa be kong toong oselie mang pe a opo eng wenkii e selie sanie a langa tabikie.

Asonoge Johannes Soewa be de wang sama die e denkie faawe anga lobie wooko en baka a fetie foe saanang ainie 1986 a meke wang groep goong njanjang sanie pe a be e kong tang a soolang now. A be de enke wang foe deng fosie bushinengue sama die be e selie goong njanjang sanie sanie a wowo a Cayenne. Ainie 1995 Asonoge Johannes Soewa kotie en kondee naa se foe SAUT-SABBAT na Cayenne pasie.

Ainie 2002 Asonoge Johannes Soewa teke en pensioe nee a tapoe ala deng wooko die a be e doe bika a fende takie a kong gaandie a moe teke boo. Anga salie naatie a kong lasie libie aini 2008 na soolang dataa osoe. Deng tjai a dede sikin foe Asonoge Johannes Soewa go neeng lostoe pe neeng gaang kondee langa tabikie.

Wang foe deng gaang boi foe eng die e kai YANN die be e lelie piking a sikoo teke e pensioe toe neeng deng potie eng ke kabitin neeng dada peesie. A LETIE KE FA WIE SABIE KABITIN WOOKO E KOMOTO A DADA FOE TE A PIKING.

A kabitin Asonoge Johannes Soewa fika a baka wang 500 piking anga baka piking.

Da ASONOGE JOHANNES SOEWA « Meke Pasie Kiing Gie Joe »

VERTAL : W.L.T NEWS

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article